Concerts
hangar-concerts-1500-BILAL-bl_music-20191002.jpg

S'il y a un artiste R&B pour qui la catégorisation néo-soul semble limitative, c'est bien Bilal (Sayeed Olivier), natif de Philadelphie. Aucun de ses enregistrements ne ressemble au culte sycophage des artistes soul qui ont prospéré dans les années 60 et 70, et ce n'est pas seulement grâce à sa voix  classique, capable de chanter de l'opéra en sept langues. Black Butterfly de Grenique, sorti en 1999 sur Motown, a été le premier album majeur à mettre en vedette la voix de Bilal. Ces enregistrements l'ont mené aux Soulquarians, un collectif rotatif de collaborateurs qui comprenait Common, Jay Dee (alias J Dilla), Ahmir Thompson (The Roots), D'Angelo, Erykah Badu, Mos Def, Q-Tip, et Raphael Saadiq… Des années plus tard, Bilal est un artiste ayant collaboré avec  Beyoncé, Musiq, Clipse, Sa-Ra, Jay-Z, Kendrick Lamar et plusieurs autres !

Retour en haut de page